Initiation spéléologie

Pour réaliser une initiation à la Spéléologie, nous nous donnerons rendez-vous dans les gorges du Tarn en Lozère. Plusieurs lieux de rendez-vous sont possibles en fonction des sites de pratiques : Castelbouc, Saint chély du Tarn, Sainte-Enimie pour la grotte de La Clujade.

 

La grotte de Castelbouc :

Depuis Florac, prendre direction Ispagnac, Blajoux, une fois passé ce dernier village continuer sur 1,5 kilomètre et tourner à gauche en suivant le panneau indicatif Castelbouc. Continuer en voiture, traverser la rivière du Tarn sur un pont submersible, continuer à nouveau sur 500m et vous arriverai au village de Castelbouc.

 

Les affaires à prendre :

–       chaussures de randonnée ou basket
–       vêtement manche longue, il fait 12 degrés dans la grotte, pas de doudoune non plus

 

Déroulement et durée de l’activité :

Votre moniteur vous attendra sur le parking ou il aura préparé tout le matériel nécessaire à la progression : Combinaison de spéléologie, genouillères, casques avec éclairage performant.
Dans un premier temps, nous nous habillons sur une bâche mise à votre disposition.

Nous traversons à pied ce charmant petit village de Castelbouc avec les ruines d’un château surplombant le village. Daté du XIIème siècle, ce château appartenu à Etienne de Castelbouc, vassal d’Élie de Montbrun. Ce dernier est commandeur des Templiers du Larzac.
Au XVIème siècle, en pleine guerre de religion l’Etat du Gévaudan ordonne sa destruction pour empêcher les protestants de s’en servir comme refuge. Sa destruction est datée de 1592.

Après cinq minutes de marche dans le village et dans des blocs nous arrivons à l’entrée de la grotte. Un briefing décrivant le milieu dans lequel nous allons évoluer sera fait avant de rentrer, il s’agit d’un milieu glissant et sensible. L’important c’est de ne laisser aucune trace de passage humain, nous pouvons regarder les formations mais en aucun cas les toucher ou les dégrader. Les explications nécessaires à la bonne utilisation du casque et la lumière vous seront données.

 

La Spéléo à Castelbouc :

Nous rentrons par un petit passage qui nous emmènera dans la salle d’entrée de la cavité. Après une petite désescalade, nous arrivons dans la salle du Sous-prefet, de dimension un peu plus grande, nous arrivons à tenir debout à l’intérieur. A ce moment là, plus de connexion avec le monde extérieur, fini les téléphones, GPS et autres appareils technologiques. Ici, seul l’entraide et l’esprit d’équipe nous sera utile.

Nous continuons notre exploration vers la salle des coquillages ou nous pourrons observer des oursins fossilisé, des brachiopodes et deux ammonites. Ces coquillages sont de véritables vestiges de l’époque sédimentaire appelé le Jurassique.
Toute les grottes sont différentes et chacune nous livre ses secrets, il suffit juste d’être curieux et savoir observer. Nous continuons notre exploration dans des volumes plus ou moins étroits ou nous devront ramper, la grotte sera un peu plus sportive à partir de là. De petites salles nous permettront toutefois de nous regrouper et partager ces moments tous ensemble.
Une fois ces petits passages surmontés, nous arriverons dans une grande salle de dimension impressionnante, situé sur une fracture géologique, nous pourrons observer le travail de la terre au travers ces derniers millions d’années. A partir de ce moment l’ambiance change radicalement, nous pourrons évoluer debout et marcher sur les blocs de la salle.
Cette sortie est une première approche géologique, elle nous permettra également de nous familiariser au milieu spéléo, nous pourrons observer des fistuleuses qui sont de petites stalactites creuses et vraiment fines ressemblant à un tube. Des colorations sont visibles témoignage du passage de l’eau et certains oxydes comme le Fer, le manganèse.
Une petite expérience dans le noir est généralement proposé pour sentir ou plutôt entendre au plus près les secrets de la grotte.

Sur le retour, les spéléos retrouveront leur chemin dans ce labyrinthe, certains se sentiront l’âme d’explorateur, tenteront des passages difficiles voire quasiment impossible mais ceci est un jeu et n’est en aucun cas obligatoire. Après environ 3h d’activité, nous nous trouvons à nouveau à la sortie de la Grotte. Petits moments d’échange et recueil des sensations après cette première expérience seront bienvenus. Le retour jusqu’aux voitures se fera avec les casques sur la tête, en raison de la fatigue de chacun et du risque de glissade.
Une fois retourné à la civilisation, nous déplierons à nouveau notre bâche pour ranger le matériel qui sera ensuite lavé.

 

Les recommandations pour faire la grotte de Castelbouc :

-Avoir envie de réaliser l’activité : ramper, découvrir, observer, chercher des passages, vivre l’aventure.
-Etre en bon état de santé, nous signaler tout problème que vous avez pu avoir : problème de dos, asthme, vue… nous ferons tout ce qui est possible pour assurer votre sécurité.

 

 

 

 

La grotte de la Duganelle à Saint Chély du Tarn :

Depuis Florac, prendre direction Ispagnac, Sainte-Enimie, une fois passé ce village médiéval continuer sur 8 kilomètres et tourner à gauche en suivant le panneau Saint Chély du Tarn. Continuer en voiture, traverser la rivière du Tarn sur un très joli pont, garez vous juste après sur l’un des parking à votre disposition.

 

Les affaires à prendre :

–       chaussures de randonnée ou basket
–       vêtement manche longue, il fait 12 degrés dans la grotte, pas de doudoune non plus

 

Déroulement et durée de l’activité :

Votre moniteur vous attendra sur le parking ou il aura préparé tout le matériel nécessaire à la progression : Combinaison de spéléologie, genouillères, casques avec éclairage performant.
Dans un premier temps, nous nous habillons sur une bâche mise à votre disposition.

Nous traversons les rues de ce charmant village des Gorges du Tarn, habitat typique, résurgence passant sous les maisons et tranquillité. Après 10 minutes de marche, nous nous trouvons dans le porche d’entrée qui est vraiment impressionnant. Un briefing décrivant le milieu dans lequel nous allons évoluer sera fait avant de rentrer, il s’agit d’un milieu glissant et sensible. L’important c’est de ne laisser aucune trace de passage humain, nous pouvons regarder les formations mais en aucun cas les toucher ou les dégrader. Les explications nécessaires à la bonne utilisation du casque et la lumière vous seront données.

 

La Spéléo à Saint Chély du Tarn :

En rentrant dans un porche aussi majestueux, nous nous attendons forcément à un caprice de la nature. Le réseau de souterrain de Saint chély du Tarn aussi appelé la Duganelle ne nous a pas livré tous ses secrets. La progression du début est aisée, nous sommes debout et avons même l’impression d’être en randonnée, ce sera pourtant de courte durée. D’un coup, sur la gauche s’ouvre à nous une lucarne en hauteur qui nous faudra franchir grâce à une petite escalade, nous arrivons alors dans un véritable tube formé par un passage d’eau. Peu après, le premier labyrinthe nous emmènera à une salle vraiment sympa, une salle ou il y a beaucoup de sable au sol et ou nous pourrons observer les traces de passage d’eau en hiver.

Après avoir progressé dans la première partie de la grotte nous irons nous amuser dans le deuxième labyrinthe ou petit et grand s’amuseront à se retrouver, nous pourrons observer au passage un magnifique pilier d’érosion.
Pour accéder à l’étage supérieur de la grotte, deux options se présenteront à nous, soit un passage très étroit, soit une escalade sur barreaux qui nous permettra de découvrir différents fossiles mais aussi des formations exceptionnelles : marmites de géant, siphon, cupules d’érosion.

Sur le retour, les spéléos retrouveront leur chemin dans ce labyrinthe, un petit rappel de 15m nous permettra de rejoindre la salle du sable, la galeries inférieures et le grand porche d’entrée. Après environ 3h d’activité, nous nous trouvons à nouveau à la sortie de la Grotte. Nous échangerons sur cette première expérience avec tous les participants. Le retour jusqu’aux voitures se fera avec les casques sur la tête, en raison de la fatigue de chacun et du risque de glissade.
Le chemin du retour nous offre un point de vue privilégié sur les Gorges du Tarn, arrivé au village de Saint chély du Tarn, nous déplierons à nouveau notre bâche pour ranger le matériel spéléo qui sera ensuite lavé.

 

Les recommandations pour faire la grotte de Saint Chély du Tarn :

-Avoir envie de réaliser l’activité : ramper, découvrir, observer, chercher des passages, vivre l’aventure.
-Etre en bon état de santé, nous signaler tout problème que vous avez pu avoir : problème de dos, asthme, vue… nous ferons tout ce qui est possible pour assurer votre sécurité.

 

 

 

 

 

La grotte de la Clujade à Hauterives :

Depuis Florac, prendre la direction des Gorges du tarn, une fois passé le village médiéval de Sainte-Enimie continuer direction Millau. Passer le hameau de Pougnadoires et continuer sur quelques kilomètres jusqu’au hameau de Hauterives qui se situe de l’autre côté de la rivière du Tarn. Se garer au mieux sur le parking, votre moniteur vous indiquera le meilleur endroit pour vous garer.

 

Les affaires à prendre :

–       chaussures de randonnée ou basket
–       vêtement manche longue, il fait 12 degrés dans la grotte, pas de doudoune non plus
–       vêtements et chaussures de rechange, il s’agit d’une cavité aquatique et nous risquons de nous mouiller jusqu’à la ceinture

 

Déroulement et durée de l’activité :

Le parking étant situé sur le bord de la route nous nous habillerons sur une bâche de protection au plus vite ou nous mettrons : Combinaison de spéléologie, genouillères, casques avec éclairage performant.

C’est en traversant cette même route des Gorges du Tarn que nous trouverons sous un parapet l’entrée de la grotte de la Clujade. Un briefing décrivant le milieu dans lequel nous allons évoluer sera fait avant de rentrer, il s’agit d’un milieu glissant et sensible. L’important c’est de ne laisser aucune trace de passage humain, nous pouvons regarder les formations mais en aucun cas les toucher ou les dégrader. Les explications nécessaires à la bonne utilisation du casque et la lumière vous seront données.

 

La Spéléo à La Clujade :

Il faudra s’allonger pour entrer dans la première petite salle de la Clujade, après quelques mètres de rapine et de désescalade entre des blocs nous arrivons au premier siphon que nous essayerons de passer sans trop nous mouiller. En hiver, cet espace est complètement immergé, il s’agit d’un tube d’un mètre cinquante de hauteur qu’il nous faudra parcourir courbé. Une fois passé cet endroit nous arrivons dans un endroit beaucoup plus ample ou nous pouvons observer des formations accrochée aux parois signe d’une immersion fréquente et prolongé. Le Cheminement continue en montant vers un passage en hauteur ou une corde nous aidera à franchir le passage.

Les colorations accroché aux parois sont vraiment remarquables à cet endroit. Après ce petit échauffement, nous sommes dans la galerie des marmites ou l’aspect le plus ludique de la cavité arrive: il s’agit d’une progression en opposition entre deux parois qui se réalise au dessus de l’eau. A ce moment là, on imagine cette grotte avec sa rivière en plein hiver et ses mouvements d’eau imposants. Beaucoup de cupules d’érosion sont présentes, plus ou moins grandes en fonction de la vitesse de l’eau qui a érodé le calcaire. Nous passerons dans la galerie de la Tendelle, les grandes marmites avant de se mettre à nouveau à plat ventre pour accéder à la galerie du Métro.

Cette galerie est vraiment unique dans la région, d’une forme de tube, elle possède de superbes traces d’argiles sur les côtés qui sont le résultat d’une remontée d’eau du deuxième siphon que nous trouverons un peu plus loin. Suivant le niveau d’eau dans ce siphon, nous pourrons l’observer tout simplement ou le traverser et accéder à la grande salle de la Clujade qui est vraiment spectaculaire.

Au retour, la vigilance est de mise puisque nous avons les pieds mouillés, nous pouvons glisser assez rapidement, pas question de courir. Même si le trajet de la grotte de la Clujade est un aller-retour, il existe des zones de doutes pour l’apprenti spéléo, c’est dans ces moments là que la notion de groupe sera importante. En sortant de la grotte, nous nous retrouvons à côté de la route des gorges, le changement de température est suffoquant, on se dépêche de se changer, ranger le matériel trempé, nous serons plus tranquille pour échanger par la suite.

 

Les recommandations pour faire la grotte de La Clujade :

-Avoir envie de réaliser l’activité : ramper, découvrir, observer, se mouiller, chercher des passages, vivre l’aventure.
-Etre en bon état de santé, nous signaler tout problème que vous avez pu avoir : problème de dos, asthme, vue… nous ferons tout ce qui est possible pour assurer votre sécurité.

Vous êtes intéressé

  • Initiation : 1/2 journée, durée d’activité : environ 3h
  • Effectif : à partir de 3 pers et jusqu’à 8 pers
  • Individuel : 35 €/pers
  • Groupes (+4 pers) : 33 €/pers
  • Groupes (+6 pers) : 31 €/pers

Infos pratiques:

Prévoir des Chaussures type « basket/rando », affaires pouvant être salies, pique-nique et bouteille d’eau pour une sortie à la journée.

Materiel mis à votre disposition :

• Combinaisons de spéléologie avec protections en cordura
• Genouillères
• Casques de spéléologie avec éclairage performant

Assurance :

Afin de réaliser tous types d’activité nous vous recommandons vivement d’avoir une assurance en responsabilité civile, nous en souscrivons également une en « Responsabilité civile professionnelle ».