• Canyon dans les Gorges du Tapoul


  • Spéleo explo dans la grotte de la Duganelle


  • Parcours aventure dans les gorges du Tarn


  • Via ferrata dans les gorges de la Jonte


  • Bivouac sous terre dans la grotte de Castelbouc


  • Toboggan sur le Canyon du Haut-Tarn

Naturel et sauvage

Naturel et sauvage

Le parc national offre une diversité de paysages, de faune, de flore et de patrimoine absolument inégalée. Le Parc est également le seul, avec la Réunion, à être habité y compris en sa zone coeur.

Classé réserve de Biosphère de l'Unesco, c'est un sanctuaire pour de nombreuses espèces animales et végétales qui y bénéficient d'une protection accrue depuis 1970, année de création du Parc.
De nombreuses possibilités s'offrent à vous pour découvrir ses richesses. Les Parc est un gigantesque terrain d'exploration pour les randonneurs. Mais vous pouvez aussi être accompagné dans votre approche, lors des animations du festival nature, ou en suivant les circuits de l'écomusée. (source ot Florac)

Lire la suite

Village de Castelbouc

Village troglodytique sur la rive gauche du Tarn, ce dernier est dominé par un château à présent en ruine mais qui possède une légende bien particulière : en temps de Croisades, tous les hommes seraient partis à la guerre, sauf le seigneur de Castelbouc.

La légende raconte qu'il aurait dû contenter toutes les femmes du village, en manque d'hommes, et qu'il en serait mort d'épuisement. Le soir venu, son fantôme en forme de bouc aurait survolé le château, donnant son nom au lieu.

Lire la suite

Les menhirs des Bondons

Menhirs des Bondons

La Cham des Bondons est un petit plateau calcaire situé à 15 kms de Florac. Avec plus de 150 menhirs, il s 'agit du deuxième site mégalithique de France.

La plus grande particularité de ce site est de trouver des menhirs en granit sur un causse calcaire, mais comment ont-il fait?
Ces fameuses pierres géantes ont été extraites des pentes sud du massif du Mont-Lozère, elles furent par la suite transportées sur plus de 800m pour les plus proches à plus d'un kilomètre pour d'autre.
Leur organisation est très particulière, on peut les retrouver seul, par paire et plus rarement par trois.

Ces vestiges sont datés entre le néolithique et l'âge de bronze (environ 4000 ans).
De plus, ce site est accessible en randonnée, un parking est mis à disposition, il s'agit de la meilleure option pour découvrir ces paysages.

Lire la suite

Chevaux de Przewalski

L’association pour le cheval de Przewalski, TAKH, a été créée en 1990, avec le but de recréer une population de chevaux de Przewalski vivant en liberté avant de les réintroduire en Mongolie, terre de leurs ancêtres.


En 1993 et 1994 les onze premiers individus sont arrivés sur le causse Méjean. Sur ce plateau calcaire traditionnellement tourné vers l’élevage de moutons, les chevaux ont pu se reproduire et former un troupeau dans des conditions naturelles. En 2004 et 2005, 22 chevaux se sont envolés vers la Mongolie, retrouver les steppes d’où l’espèce avait disparue. 
En juillet et août, l’association vous accueille au hameau du Villaret, pour vous présenter le projet et les chevaux. (source Ot Ste Enimie)

Lire la suite